Nous formons des marcheurs nordiques

15 octobre 2018 - 08:48

Pratiquer la marche nordique ou promener ses batons c’est le dilemme incontournable qui se pose à tout débutant. Notre participation au Défi Tarnais nous a permis de constater que beaucoup choisissent le premier terme de l’alternative. C’est peut-être dommage mais l’important n’est il pas de trouver du plaisir dans la pratique de cette discipline ?


Ce dimanche 14 octobre, c’était au tour de Patricia et d’Edith de se lancer dans le grand bain. Le temps était idéal, et les pluies du précédent week-end ayant assoupli le sol, le planter du bâton se faisait en souplesse. Dans ces conditions, la progression de nos débutantes ne pouvait être que rapide. Et elle le fut. Bravo à elles!!!


Pendant ce temps, nos marcheurs chevronnés partaient à l’aventure et, pour une fois, le terme était à prendre au sens propre. Ils ont en effet cru, pendant quelques minutes, qu’ils étaient tombés dans une zone de combat et ils ont dû battre en retraite. Les chasseurs, dont nous avions aperçu l’impressionnant défilé de voitures entrer dans la forêt le matin même, occupaient le terrain. Nul doute qu’ils faisaient très attention à nous, ces sympathiques chasseurs, mais c’est toujours pour le moins assez désagréable pour un marcheur de voir son plaisir brutalement interrompu par un claquement de fusil à quelques dizaines de mètres. N’est-il pas possible d’imaginer une utilisation plus rationnelle de ce bien commun qu’est la forêt domaniale d’AGRES ? En attendant, pour plus de sécurité, nous devrons nous habiller de façon très voyante.


Malgré cette petite déconvenue, notre sortie de ce dimanche s’est déroulée, comme les précédentes, dans d’excellentes conditions et le dynamisme des participants a largement compensé l’absence de certains marcheurs habituels : 12 kilomètres parcourus pour les marcheurs chevronnés et 6 pour les débutants.


A mardi et /ou dimanche

Commentaires